Syndicat National de Shiatsu Professionnel - SNSP 

10 rue du Cdt Pilot 92200 Neuilly sur Seine

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Espace de vie

Informations du SNSP concernant le coronavirus

 

      ​Le Syndicat National de Shiatsu Professionnel demande à tous ses adhérents de différer leurs rendez-vous, sine die. L'actualité du virus et les annonces du gouvernement nous imposent deux choses :

D'une part par souci de protéger nos clients de tout risque de contagion.

D'autre part, afin de se préserver, eux-même, d'une possible contamination.

Il est important pour tout un chacun dans le contexte actuel de préserver sa santé.

DERNIÈRES INFOS COVID-19

Avant tout : ne pas se précipiter pour faire la demande car il y a beaucoup d'erreurs dans le formulaire (comparé au décret qui vient d'être publié).

 

1. Conditions d'obtention :

- Votre établissement fait partie d'une des catégories dont la fermeture administrative a été décrétée par le gouvernement (établissement recevant du public) :

Pas besoin de justifier de la perte de votre chiffre d'affaires, mais attention au risque de contrôle de la part de la répression des fraudes.

 

- Perte d'au moins 50% (et non 70%) du chiffre d'affaire de Mars 2020 comparé à 2019. En cas de déclaration trimestrielle, se référer à son livre de recettes pour ne prendre en compte que le CA de mars 2019.

Il existe sur la page FB du portail des autoentrepreneurs un petit simulateur qui s'appelle 'chat bot' et qui permet de savoir si l'on est éligible ou pas.

 

- Cas particuliers :

 si création d'activité depuis moins de 1 an : calculer le CA mensuel moyen depuis la date de création et le comparer à celui de Mars 2020.

 

Pas d'aide si la création d'activité date de Février 2020.

 

2. Cumul :

Aide non cumulable avec une retraite, pension, ou temps plein

Aide cumulable avec temps partiel, arrêt maladie pour garde d'enfant si elle est <800€, ASS, ARE

 

3. Comment faire la demande pour les autoentrepreneurs (pas encore d’infos pour d’autres statuts) :

Aller sur le site impots.gouv.fr, espace particulier et se connecter avec son numéro fiscal

cliquer sur "messagerie sécurisée" puis écrire "je demande une aide aux entreprises fragilisées" et remplir le questionnaire : salarié =0, statut = entrepreneur individuel, NIC = 5 derniers chiffres du Siret.

Pour le moment, il y a beaucoup d'erreurs => patientez !!

 

4. Aide financière exceptionnelle :

Elle dépend du CPSTI (Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants)

Cela peut éventuellement être cumulable avec l'aide de fond de solidarité mais est plutôt destinée aux personnes non-éligibles à l'aide de 1500€.

Le montant sera basé sur le revenu (CA - abattement forfaitaire) 2018/2019/2020

 

5. Conseil :

Pour toute question, envoyer un email à son centre des impôts afin que la réponse soit écrite pour avoir une preuve.

Cher.es Shiatsukis,

      Le bureau s'est "réuni" ce jour ( 27/03 ) avec nos habituels outils (visioconférence) qui sont devenus très à la mode mais que nous affectionnons depuis un bon moment. Pour l'instant, nous pouvons vous dire que la demande de 1500€ ne pourra pas se faire avant le 1er avril, date estimée ce jour. Sur les conseils d'un expert-comptable, il faudra tenter de la faire quoiqu'il arrive (nous avons eu des rentrées d'argent jusqu'à mi-mars à peu près et n'en serons peut-être pas à -70% de pertes par rapport à mars 2019, sans parler des membres qui viennent de commencer leur activité). Et pour l'instant, nous pensons qu'il faudra tenter sur vos deux comptes impôts : pro et perso. 

      Plusieurs doutes à l'heure actuelle :

  • quid des praticiens qui déclarent leurs revenus au trimestre ?

  • Pourront-ils mettre la somme à 0 ou ne pas déclarer mars ?

  • Est-ce que cette "prime" de 1500€ ne va surtout pas être intéressante à la fin du mois d'avril étant données les mesures de confinement qui se prolongent ?

      Si vous avez des prêts immobiliers, n'hésitez pas à en parler à vos banques. Certains membres ont pu négocier de ne régler que les intérêts et l'assurance pendant une certaine durée. Enfin, la SATEC, qui est notre assurance pro pour nombre d'entre nous, ne prend pas en charge la perte de revenus. Nous demanderons une renégociation lors d'un RDV à l'issue du confinement.

D'ici-là, restez chez vous et prenez bien soin de vous !