• Syndicat National de
Shiatsu Professionnel - SNSP

LE MÉTIER DE SHIATSU-KI

Avoir eu une formation solide, est un passeport pour une réussite professionnelle. En effet, c'est bien la qualité de la formation reçue par le praticien en shiatsu, nommé shiatsu-ki, qui lui permettra d'acquérir les connaissances et les compétences indispensables pour exercer sa profession dans les meilleures conditions.

Exigence du métier

La principale qualité d'un bon shiatsu-ki réside dans sa capacité à entrer en communication avec son client par le toucher énergétique.

Le shiatsu-ki doit posséder une bonne condition physique pour effectuer plusieurs séances de Shiatsu, une curiosité intellectuelle pour être à l'affût de tout ce qui peut affiner ses compétences et ses connaissances.

Le métier de shiatsu-ki exige également de solides connaissances théoriques en anatomie et en énergétique chinoise ainsi qu'une parfaite maîtrise pratique.

Le Code de Déontologie du Shiatsu-ki

Le code de déontologie établi par le Syndicat est la traduction des normes de qualité exigées par le Syndicat National de Shiatsu Professionnel - SNSP. Tout shiatsu-ki membre du Syndicat, s'engage à le respecter dans l'exercice de son métier.

>>télécharger le code de déontologie